Ambiguïté médiatique: la BBC ne considère pas les frères Kouachi de « terroristes »

0
8

Pour la BBC, les terroristes comme les auteurs de plusieurs meurtres, attentats et internationalement connus comme les frères Kouachi ne sont pas des « terroristes ». Une minimisation des faits qui n’est pas au goût de tout le monde.

D’après Tarik Kafala, le responsable du service arabophone de la BBC, « Nous tentons d’éviter de décrire quelqu’un comme un terroriste, ou un geste comme étant terroriste. On essaye plutôt de dire quelque chose comme « deux hommes ont tué douze personnes dans l’attaque d’un journal » satirique. C’est suffisant ».

Un problème avec le mot « terrorisme »… ?

L’autre raison est que la chaîne BBC tente d’éviter à tout prix l’utilisation du mot « terrorisme ». Tarik Kafala s’explique encore: « Terrorisme est un mot tendancieux. Cela fait plus de dix ans que l’ONU essaye de définir ce mot, et ils n’y arrivent pas. C’est très difficile. Nous parlons de violence politique, de meurtre, de bombardement, de fusillade. Nous pensons que c’est beaucoup plus informatif que d’utiliser un mot comme terroriste, que les gens ne considèrent pas comme neutre ».

Voilà pourquoi, les frères Kouachi sont qualifiés de « tireurs » et d’« assaillants » dans les émissions de la BBC. Aussi, pour des raisons de sécurité qui lui sont propres, la BBC refuse de diffuser les caricatures du Prophète Mahomet: « La couverture est apparue… dans une bannière ou dans un kiosque. Nous n’avions pas à la montrer en entier ou en gros plan. Nous essayons de minimiser l’insulte quand nous relatons l’affaire. Nous sommes conscients des risques qui planent sur nos équipes en Somalie, au Yémen, à Beyrouth ou en Libye ». 

kouachi

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.