Le décret d’information sur les allergènes crée la polémique chez les restaurateurs

0
18

Dans un communiqué, le groupement national des indépendants (GNI) composé par des hôteliers et restaurateurs indépendants protestent avec véhémence, contre le décret du 19 avril 2015.

Ce décret exige que les professionnels de la restauration « signalent par écrit la présence de 14 substances allergènes ou susceptibles de provoquer des intolérances dans les denrées alimentaires ».

Le GNI tient à préciser que ce décret constitue « une entrave supplémentaire et extravagante à l’exercice du métier de restaurateur ». Cette mesure favorisera davantage l’industrie agroalimentaire et la restauration de chaîne, car seules ces entités auront les moyens de rémunérer, un ingénieur chimiste ou un allergologue.

Claude Daumas, président délégué du GNI ajoute que paradoxalement, le gouvernement fait pourtant l’éloge du fa it-maison

Le Synhorcat et la Fagiht, qui constituent le syndicat patronal souhaite que les consommateurs soient juste informés verbalement sur la présence d’allergènes, comme par le passé.

Le décret sorti au journal officiel, le 19 avril 2015, entrera en vigueur au 1er juillet 2015.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR