Allemagne : un centre d’aide pour accueillir les femmes violées par les djihadistes de l’Etat Islamique

0
216

Pour les djihadistes, les femmes et leurs droits n’ont pas la moindre valeur au vu du guide publié sur a manière de traiter les « esclaves sexuelles ». Face au problème, le ministre allemand de la coopération d’annoncer la possibilité d’ouverture d’un centre d’aide pour les femmes violées.

Berlin, première destination pour les demandeurs d’asile

Vers la mi-novembre, l’ONU avait accusé l’Etat Islamique de faire régner la « terreur en Syrie, dénonçant des massacres ciblant des groupes ethniques et religieux, des décapitations, de l’esclavage sexuel et des grossesses forcées ». Une accusation renforcée par l’annonce faite par le gouvernement irakien, mardi dernier, sur l’exécution de 150 femmes ayant refusé de se marier avec des djihadistes. Afin de venir en aide à ses victimes, Gerd Müller, le ministre de la coopération de déclarer, ce lundi 22 décembre au quotidien Bild, que l’Allemagne pourrait ouvrir un centre d’aide pour les femmes violées par les djihadistes. L’établissement sera en mesure d’accueillir 100 femmes et jeunes femmes en provenance d’Irak et de Syrie afin de leur offrir le droit d’asile, sans préciser, pour autant, où et quand le centre sera sur pied. Gerd Müller ensuite d’expliquer avoir parlé à cinq jeunes filles capturées et violées collectivement par des combattants de l’Etat Islamique lors d’une visite en Irak en déclarant « Trois d’entre elles sont maintenant enceintes. Il faut s’occuper de ces filles ».

les femmes Yézédies et chrétiennes traitées comme du bétail par l'EI

Première destination des demandeurs d’asile en Europe, l’Allemagne s’attend à recevoir près de 230 000 demandes pour 2015, contre 200 000 cette année, de ressortissants provenant de Syrie, d’Irak et d’Afghanistan.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.