Algérie : un français enlevé par un groupe de djihadistes lié à l’Etat Islamique

1
268

Hervé Gourdel, un guide de haute montagne parti en randonnée en Kabylie, dans l’est d’Algérie, a été enlevé dimanche par des djihadistes affilié à l’Etat Islamique, qui menace de l’exécuter.

Une menace sérieuse

L’enlèvement d’Hervé Gourdel a été qualifié de situation « extrêmement critique » par Laurent Fabius, d’autant plus qu’il survient alors que l’Etat Islamique menace tous les ressortissants des pays liés à la coalition internationale, principalement « les sales et méchants français ». Le rapt de ce niçois de 45 ans a ainsi été revendiqué par « Jund al-Khilafa », un groupe islamiste qui a rompu avec Al-Qaida pour se joindre à l’Etat Islamique. La vidéo récemment diffusée par le groupe montrait Hervé Gourdel, assis par terre, entouré de deux hommes armés de kalachnikov, demandant au président français de « faire tout ce qui sera en [son] pouvoir pour [le] sortir de ce mauvais pas. »

L’un des hommes masqué d’ajouter « Je laisse à Hollande, le président de l’Etat français criminel, le soin d’arrêter les attaques contre l’Etat Islamique dans les 24 heures qui suivent la publication de ce communiqué ou son ressortissant Hervé Gourdel sera égorgé. » Face à cette menace, le chef de la diplomatie française de marteler que « un groupe terroriste ne peut pas infléchir la position de la France (…) Pas question de céder aussi peu que ce soit aux menaces d’un groupe terroriste. » Pour la France et l’armée algérienne, la tâche consiste donc à trouver la trace d’Hervé Gourdel et de ses ravisseurs avant que ces derniers ne mettent leurs menaces à exécution.

capture d'image de la vidéo diffusée par le groupe

Avec l’enlèvement de ce ressortissant français, les djihadistes de l’Etat Islamique semblent avoir assimilé les recommandations diffusées par le porte-parole du groupe et fait craindre le pire à tout un chacun. Interrogé par France Info, Mathieu Guidère, un spécialiste des groupes islamistes de déclarer que « Le fait que le chef de l’Etat Islamique donne l’ordre de s’attaquer aux Français, c’est comme si l’Etat Islamique faisait cette opération. Et comme l’EI a inauguré un modus operandi d’une barbarie extrême, malheureusement le pire est à craindre. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.