Alexis Tsipras: « l’aide de la Russie n’est pas envisageable »

0
14

La Grèce couvre actuellement une dette de 300 milliards d’euros. Le nouveau chef du gouvernement, Alexis Tsipras a pourtant refusé l’aide financière que lui proposait la Russie.

En visite à Chypre, le Premier ministre grec a déclaré à la presse qu’il « n’envisageait rien d’autre » en réponse à une question en rapport avec la proposition du ministre russe des Finances d’accorder une aide financière à la Grèce.

Tsipras dit « non » à la Troïka

Ayant foi en Barak Obama sur sa capacité à assouplir la dette, Alexis Tsipras dit vouloir mettre fin à la supervision de son pays par la « Troïka ». Il déclare solennellement: « Ce développement mature et nécessaire, s’il se fait, sera un bon départ, une étape institutionnelle significative, pas seulement pour la Grèce et Chypre mais aussi pour toute l’Europe. Le mécanisme de la Troïka n’a pas de statut institutionnel légal au niveau européen ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.