Agression d’une jeune Française à Toulouse pour port de voile. Les politiciens de gauche dénoncent un acte anti-musulman

0
33
voile

Jeudi 26 mars, un grand nombre de politiciens se sont exprimés sur la toile face à l’agression anti-musulmane dont une jeune femme de 29 ans, enceinte de 8 mois, a été victime pour avoir porté un foulard qui cachait ses cheveux.

Agressée pour avoir porté un voile

L’agression remonte à mardi dernier lorsqu’un individu s’est violemment attaqué à la jeune femme parce qu’elle portait un hijab qui cachait ses cheveux. Selon la police, Kedidja, la jeune française de 29 ans a été agrippée par les cheveux puis renversée au sol et rouée de coups. Les faits se sont déroulés dans une rue du quartier de la Roseraie, au nord-et de Toulouse. La jeune mère, enceinte de huit mois, a été prise en charge par les pompiers puis transférée dans un hôpital où elle a été entendue mercredi, par les enquêteurs de la Sûreté départementale. Selon le mari de la victime, Mounir, 33 ans, sa femme venait d’accompagner leurs enfants (deux filles) à l’école lorsqu’elle a été soudainement agressée par un inconnu.

« L’un d’eux lui a agrippé les cheveux, a tiré sur son voile tout en l’insultant: ‘pas de ça chez nous’ (…) Il lui a donné beaucoup de coups (…) Son ami, qui n’a pas participé aux violences, lui a dit d’arrêter. »

Les personnalités politiques condamnent

Suite à cette agression, de nombreuses personnalités politiques de gauche ont exprimé leur indignation et leur écœurement sur Twitter. Entre autres, l’écologiste Cécile Duflot qui a accusé ouvertement les partis politiques d’instrumentaliser la peur de l’islam.

Claude Bartolone a également dénoncé un acte inacceptable et intolérable.

D’autres personnalités politiques ont choisi de s’exprimer à travers un communiqué dont le député socialiste de Haute-Garonne Christophe Borgel qui a jugé cet acte de « raciste et anti-musulman ».

« La République ne tolère aucune agression raciste, la République ne tolère aucune agression en raison de la religion d’un de ses concitoyens. »

Dans un autre communiqué, Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste a parlé d’un acte « inadmissible et inacceptable dans une grande démocratie comme la France ».

« Le Parti socialiste condamne de façon très ferme cette agression raciste (…) et réaffirme qu’aucun comportement raciste et islamophobe ne doit être toléré dans notre République. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
J'adore écrire et tout y passe! People, Santé, Actus, High-tech, Insolite, Buzz, Musique et Cinéma...Vous en aurez de toutes les couleurs sur le site grâce à moi ;)