Agression d’une femme à Kaboul: des manifestants défilent pour réclamer justice

0
23

Ce jeudi, Farkhunda, une jeune femme habitant Kaboul, en Afghanistan, a été agressée et battue à mort par une bande d’afghans. La jeune femme était âgée de 27 ans au moment des faits.

Des policiers qui assistaient à l’agression ne sont pas intervenus

En mémoire de la jeune femme décédée suite à ses blessures, des centaines de manifestants sont descendus dans les rues de Kaboul pour réclamer justice et pour défendre les droits des femmes. Selon quelques témoignages, la jeune Farkhunda a été battue par une bande car elle a été soupçonnée d’avoir brûlé un exemplaire du Coran. Ses agresseurs l’ont ensuite brûlée puis ont jeté ses restes dans une rivière.

Il semblerait aussi que des policiers ont assisté à la scène mais se sont gardés d’intervenir. Après les funérailles de la jeune femme, le ministre de l’Intérieur a assuré avoir écroué treize policiers soupçonnés de ne pas avoir aidés la victime.

Une des manifestantes s’est insurgée contre le non-respect des droits des femmes en Afghanistan: « les droits des femmes ne sont que des coquilles vides en Afghanistan. Les femmes n’ont aucun droit. C’est le pays le plus dangereux pour les femmes. Nous sommes ici pour défendre sa mémoire et demander justice », s’est-elle exclamée, une photo du visage tuméfié de Farkhunda à la main.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.