Affaire Nabilla : Un faux policier condamné à trois mois de prison avec sursis

0
42
nabilla

Le « faux » brigadier Lemoine, un homme de 35 ans a été condamné à trois mois de prison avec sursis plus 2000 euros de dommages et intérêts pour avoir usurpé l’identité d’un policier. Le coupable a confié au tribunal qu’il voulait juste créer le buzz comme tout le monde sur l’affaire Nabilla.

Consulter les vidéos de la scène

L’histoire remonte au 12 novembre dernier, après l’arrestation de l’ancienne chroniqueuse de TPMP suite à l’agression dont a été victime son copain Thomas Vergara. Un homme qui s’est présenté comme le « brigadier Lemoine » a appelé la responsable de l’appart-hôtel de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) pour obtenir les codes d’accès permettant de visionner les fichiers vidéos de la scène à distance. N’ayant pourtant pas réussi à ouvrir les vidéos par la suite, l’homme a insisté auprès de la responsable pour accéder à ces fichiers. Après avoir alerté la police judiciaire, le « faux » brigadier Lemoine a été découvert et remis à la justice.

« Du voyeurisme »

Pour sa défense, le jeune trentenaire a déclaré qu’il voulait juste faire le buzz comme tout le monde en publiant des images de la scène où Nabilla aurait poignardé son petit-ami Thomas Vergara.

« Comme tout le monde, je me suis passionné pour l’affaire Nabilla (…) je voulais peut-être associer mon nom à cette affaire…C’est limite du voyeurisme. »

La gérante de l’établissement hôtelier a par ailleurs confié qu’elle ne s’aviserait plus à l’avenir de croire en toutes les personnes qui se présentent comme des policiers pour obtenir l’accès à ces fichiers.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.