Affaire Gregory Villemin: l’assassin court toujours

0
894

 

Le juge qui s’était occupé de l’enquête sur l’assassinat du petit Grégory Villemin en 1984 affirme aujourd’hui qu’il est certain que le présumé coupable Bernard Laroche est innocent.

Grégory Villemin avait été retrouvé noyé à l’âge de 4 ans, le 16 octobre 1984, pieds et poings liés dans la Vologne près de Docelles. L’un des principaux suspects, Bernard Laroche, cousin du père de Grégory, avait été placé en détention puis libéré. A sa sortie de prison le 29 mars 1985, il a été abattu par le père de l’enfant, Jean-Marie Villemin.

Le juge Jean-Michel Lambert, qui avait inculpé, en 1984, Bernard Laroche affirme dans un entretien diffusé par Radio France qu’il est à présent certain de l’innocence de Laroche.

Le juge affirme qu’ « Il est innocent. Si on reconstitue l’emploi du temps qui aurait fait de lui l’assassin, si on le met à plat, on réalise que ça ne tient pas ».

Jean-Michel Lambert parle de cette tragédie et d’autres dont il a été témoin dans son livre « De combien d’injustices suis-je coupable? » qui va paraître la semaine prochaine aux éditions du Cherche Midi.

Dans l’interview il indique qu’il s’apprêtait à rendre un non-lieu quelques semaines après l’avoir libéré mais son assassinat ne lui en a pas laissé le temps ». Il ajoute que cette affaire judiciaire a bouleversé sa vie.

Cette affaire avait ému plus d’un a l’époque. Beaucoup de personnes avaient été soupçonnées dont la mère de l’enfant, qui avait fini par être innocentée. L’assassin du petit Grégory n’a jamais été trouvé, malgré les espoirs placés dans des expertises ADN trente ans plus tard.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.