Affaire du Carlton: une des parties civiles lance un témoignage édifiant

0
17

Une des prostituées qui s’est constituée partie civile dans l’affaire du Carlton témoigne dans ce litige ayant trait au proxénétisme. Elle raconte notamment comment elle a été amenée à travailler avec René Kojfer, un des accusés et également chargé des relations publiques du Carlton.

Le témoignage de la prostituée s’est fait dans un bain de larmes: « J’ai ouvert mon frigo, il était vide, ou presque. Je me suis dit qu’il fallait que je me lance. J’ai répondu à une annonce, dans un journal. On m’a donné un rendez-vous avec un chauffeur. De trouille, je me suis trouvée indisposée, il a fallu s’arrêter sur une aire d’autoroute. Voilà comment j’ai mis le pied dedans ».

Une situation déplorable qui est commune à plusieurs femmes a été évoquée: celle de femmes élevant seules leurs enfants, qui a un parcours universitaire mais qui n’a pas d’emploi à long terme et forcées de vendre leurs corps. La plaignante est dans le même cas: elle s’occupe seule de ses deux enfants, elle est éduquée (elle parle pourtant trois langues) et pourtant, elle en arrive à se prostituer pour survivre.

Elle raconte aussi qu’elle a commencé ce métier en 2007 et a investi l’argent gagné pour rechercher un nouvel emploi, au lieu de le dépenser en « sacs ou des bottes de marque ».

 

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.