Affaire du Carlton: DSK n’est plus poursuivi par les parties civiles

0
24

Ce lundi, deux Avocats des parties civiles ont annoncé, avec regret, l’abandon des poursuites ainsi que la demande de réparation pour proxénétisme aggravé contre l’ancien dirigeant du Fond Monétaire International.

« Equipes d’action contre le proxénétisme retire sa constitution de partie civile à l’encontre de Dominique Strauss-Kahn », a déclaré Me David Lepidi, un des Avocats des anciennes prostituées.

Beaucoup de suppositions mais pas de preuves

La raison des abandons des poursuites est que les Avocats estiment que même si Dominique Strauss-Kahn savait pertinemment l’identité de ses clientes, cette supposition ne suffit pas à établir une faute qu’il aurait commis. « Nous avons la conviction que M. Strauss-Kahn avait la pleine et entière connaissance de l’état de prostituée. Mais cette conviction ne suffit certainement pas à constituer l’infraction », a expliqué Me Gilles Maton qui représentait quatre ex-prostituées.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.