Affaire de pédophilie: le directeur de Villefontaine aurait pu passer à l’acte dès 2008

0
4

Quand il a été interrogé par un gendarme concernant les viols sur mineurs, le directeur d’école de Villefontaine, actuellement mis en examen, avait avoué qu’il aurait pu passer à l’acte dès l’année 2008, confirmant ainsi les soupçons de quelques-uns de ses proches.

D’après une source proche du dossier, en 2008, Romain F., a déjà été mis en examen pour avoir téléchargé des images et des photos pédopornographiques. Lors de l’interrogatoire, il avait affirmé: « Je n’ai jamais eu de relations avec des mineurs. Je ne peux pas le concevoir mais je peux le craindre ». A l’époque, Romain F. avait écopé de six mois de prison avec sursis et une obligation de soin durant deux ans.

Cependant, selon un Avocat de l’une des familles des victimes, cette affirmation faite par Romain F. en 2008 tenait lieu de signal d’alarme et d’appel à l’aide: « Il avait eu le courage de tirer la sonnette d’alarme mais on ne l’a pas entendu. C’est un appel à l’aide: il sait qu’il est malade et il le dit ». Maître Patrice Reviron a manifesté son étonnement sur le fait que cette déclaration de Romain F. n’a pas été prise en considération par le juge de l’époque et surtout par l’administration de l’école où le prévenu a travaillé par la suite. Selon les termes utilisés par l’Avocat, « il y a eu un raté ».

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
L'écriture est une passion qui dévore l'âme ;)