Aéroport de Roissy : 18 689 hippocampes déshydratés saisis

0
42

Près de 19 000 hippocampes déshydratés ont été saisis par la douane à l’aéroport de Roissy, le 5 février dernier.

18 689 hippocampes séchés, estimés à une valeur totale d’environ 200 000 euros,  ont été saisi dans un convoi commercial, jeudi, à Roissy. Lundi, la douane française a expliqué que les animaux déshydratés devaient être acheminés vers Hong Kong, en provenance de Madagascar. Il s’agit de la deuxième saisie d’hippocampes de l’année, et de la deuxième plus grosse prise,  en termes de quantité, à l’aéroport de Roissy. Le 15 janvier dernier, 112 hippocampes morts ont été découverts dans les bagages d’un couple de voyageurs, venant de Shanghai, à destination de l’Espagne. La plus importante saisie a eu lieu en 2005, où 35 000 hippocampes ont été interceptés, partis de Conakry , en Guinée, pour Fujian, une province chinoise.

Les hippocampes sont très prisés en Chine. Ils sont  séchés puis vendus aux touristes ou le plus souvent, utilisés dans la pharmacopée chinoise pour leurs vertus aphrodisiaques et thérapeutiques . Les chevaux de mer sont protégés par la Convention de Washington relative au Commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) car, comme toutes les espèces concernées par cette clause, les hippocampes souffrent de la destruction de leurs habitats et de la surpêche. Plus de 20 millions d’hippocampes sont pêchés chaque année dans les eaux tropicales.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.