Une femme de 38 ans atterrit aux urgences après avoir reçu une décharge de 220V dans un magasin de vêtements

0
203
okaidi

Une femme de 38 ans a reçu une décharge de 220V quand elle a saisit un cintre métallique suspendu à un tringle qui a touché un néon défectueux.

La boutique Okaïdi

Cette dame faisait tranquillement du shopping dans un magasin de vêtements pour enfants, dans le centre commercial des Cordeliers de Poitiers, lorsqu’elle a eu le malheur de saisir un cintre métallique suspendu à un tringle relié à un néon défectueux. Recevant sur le coup une décharge de 220 Volts, la cliente de la boutique Okaïdi a en même temps fait sauter les fusibles de la boutique.

7 heures en observation

La victime, sous le choc, a fait un malaise et a dû être évacuée au centre hospitalier universitaire de Poitiers. Elle y est restée en observation pendant sept heures et a pu rejoindre par la suite sa famille. Par ailleurs, elle n’a pas porté plainte contre la boutique Okaïdi.

Pas de fermeture, juste des précautions

La boutique quant à elle n’a pas fait l’objet d’une fermeture définitive, mais la direction du centre commercial a demandé aux responsables de ne pas activer les néons jusqu’à ce qu’une vérification soit effectuée au niveau de l’installation électrique.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.