Abdoulaye Touré : Le milieu de terrain du FC Nantes victime d’une agression à main armée

0
68
toure

Mardi 18 novembre, le milieu de terrain du FC Nantes, Abdoulaye Touré a été victime d’une attaque à main armée, alors qu’il sortait d’un gymnase à Nantes.

Une vingtaine d’individus masqués et armés

Abdoulaye Touré sortait d’une compétition de futsal qui s’est tenue dans un gymnase du quartier Malakoff, à Nantes, lorsqu’il a été attaqué par une vingtaine d’individus armés. Selon ses explications, ses agresseurs étaient armés de battes de baseball et de bâtons pointus. Le milieu de terrain du FC Nantes n’a par ailleurs pas pu reconnaître le visage de ses agresseurs qui étaient tous vêtus de sweets à capuche.

Une violence gratuite

Blessé à la jambe avec un « objet tranchant », le Canari a été évacué aux urgences où il a dû subir plusieurs points de suture. Interrogé sur les possibles intentions de ses agresseurs, Abdoulaye Touré a déclaré qu’il était juste au mauvais endroit au mauvais moment.

« C’est tombé sur moi parce que je suis sorti du gymnase juste au moment où ils arrivaient, je suis le premier qu’ils ont vu. »

Bellevue, un quartier rival

Mais une autre hypothèse avance également la possibilité selon laquelle cette attaque aurait pu être perpétrée par les habitants d’un quartier rival, Bellevue. D’ailleurs Abdoulaye Touré n’est pas le seul membre de sa famille à avoir été victime d’une attaque de ce genre. Son petit cousin, Abdoulaye Meité, âgé seulement de 13 ans, a également déjà été blessé par une balle perdue tirée d’un fusil de chasse, dans le même quartier.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.