90 euros d’amende pour Léa, 11 ans, pour défaut de port de ceinture

0
25

Une élève de 11 ans a été verbalisée pour défaut de port de ceinture dans le bus scolaire. Ses parents ont du s’acquitter d’une amende de 90 euros et ont manifesté leur colère auprès des élus de la commune de Royan. L’histoire a fait le tour des réseaux sociaux.

Le vendredi 23 janvier dernier, Léa, 11 ans a été verbalisée par un policier municipal. Elle était dans le car scolaire, à la sortie du collège Sainte-Marie, à Royan, et n’a pas mis sa ceinture de sécurité. Les parents de la jeune fille se sont acquittés de la contravention de 90 euros. Ils n’ont, cependant,  pas caché leur mécontentement et ont adressé une lettre aux élus de la commune, expliquant que leur fille a été traumatisée par la verbalisation. Ils ont expliqué que leur fille n’a pas dormi les nuits suivant le jour où le policier municipal l’a verbalisée et qu’ils ne dénoncent pas la sanction mais la manière dont l’agent a procédé: « Notre fille n’a pas dormi pendant plusieurs nuits en attendant le courrier. Un avertissement aurait été suffisant et aurait donné une bien meilleure image des services de police dans la prévention ».

Selon les parents, le policier municipal aurait fait sortir Léa du bus, en disant aux autres élèves qui devait prendre un autre car à la gare de Royan : « Si vous manquez votre correspondance, vous n’aurez qu’à vous en prendre à cette demoiselle! ». Patrick Morengo, le premier adjoint au maire de Royan a déclaré: « Cela faisait plusieurs jours de les policiers municipaux faisaient de la prévention auprès des jeunes pour qu’ils pensent à mettre leur ceinture avant le départ du car » avant d’ajouter: « J’ai bien réfléchi et même si 90 euros, c’est cher payé, il faut que les jeunes comprennent la nécessité de respecter les consignes. Même à 11 ans, quand on ne met pas sa ceinture, on est contrevenant ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.