8 mars : Les Brésiliennes revendiquent la légalisation de l’avortement

0
31
bresil

A Sao Paulo, pour marquer la journée internationale des droits des femmes, près de 3 000 personnes, majoritairement des femmes, ont manifesté pour la laïcité de l’Etat, la fin de la violence envers les femmes, la légalisation de l’avortement et l’égalité des salaires.

Légaliser l’avortement

Durant cette manifestation qui a eu lieu dimanche 8 mars, dans l’une des avenues de Sao Paulo, on pouvait voir des femmes brandissant des pancartes disant :

« Stop au machisme »

« Ne nous donnez pas des fleurs mais du respect »

« Stop à la violence! »

Mais le plus étonnant était d’avoir aperçu des slogans qui réclamaient la légalisation de l’avortement. Une intervention qui n’est autorisée au Brésil qu’en cas de viol ou quand la grossesse met en danger la vie de la mère.

12 à 30 ans de prison

Un projet de loi qui aggrave les peines encourues par ceux qui tuent une femme a été approuvé. Cette loi qui reconnait désormais ce genre de crime comme « féminicide », condamne les coupables à 12 ans voire 30 ans de prison. A noter que 50 000 femmes ont été tuées par des hommes durant les dix dernières années dans le pays.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.