300 femmes et filles libérées des mains de Boko Haram

L’armée nigériane a libéré 300 femmes et filles des mains de Boko Haram le Mardi 28 avril vers l’après-midi

L’armée nigériane affirme avoir libéré 200 filles et 93 femmes détenues dans les camps du groupe islamiste Boko Haram localisés dans la forêt de Sambisa lors d’une opération militaire menée dans cette région le Mardi 28 avril vers l’après-midi. Selon le porte-parole de l’armée, les troupes nigérianes ont pris et détruit trois camps qui font partie des principaux repaires de ce groupe islamiste.

Pour le moment le porte-parole de l’armée nigériane n’a pas confirmé s’il s’agit des filles enlevées par le groupe Boko Haram dans le dortoir du lycée de Chibok il y a un an. Les autorités sont actuellement en train de vérifier l’identité de femmes et filles libérées.

Aboubacar Shekhau, le chef de Boko Haram, 2/10/14 / Crédits : AFP PHOTO / BOKO HARAM"
Aboubacar Shekhau, le chef de Boko Haram, 2/10/14 / Crédits : AFP PHOTO / BOKO HARAM »

Rappelons que le 14 avril 2014, le groupe Boko Haram a enlevé 276 lycéennes du dortoir du lycée pour filles de Chibok. 57 d’entre elles ont réussi à prendre la fuite après l’enlèvement. Pour les 219 adolescentes prises en otages, elle ont été vues, voilées et en train de réciter les sourates du Coran, sur un vidéo diffusé par Boko Haram en mai 2014. Ce qui a entraîné une forte mobilisation internationale via le campagne Bring Back Our Girls pour leur libération.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.