29 personnes hospitalisées la veille de Noël à cause d’une intoxication au monoxyde de carbone en Savoie

0
168
police

Jeudi 25 décembre, 29 personnes ayant passé le réveillon de Noël sous une tente installée près d’une auberge, à la station de sports d’hiver Saint-François-Longchamp (Savoie), ont été victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone. Adultes et enfants ont été évacués par le propriétaire de l’auberge à bord d’une chenillette.

Des nausées et des maux de tête

Mercredi soir vers 22 heures, des enfants ont été tout d’un coup victimes de nausées et de maux de tête alors qu’ils réveillonnaient avec plusieurs autres personnes dans une tente installée à proximité d’une auberge. Quelques minutes après, d’autres personnes, des adultes présentaient aussi les mêmes symptômes, commençant sérieusement à inquiéter le propriétaire des lieux. La petite bergerie où quelques personnes ont décidé de passer le réveillon de Noël était très vite devenue la scène d’une évacuation historique. En tout, le propriétaire a dû évacuer 29 personnes à bord de sa chenillette vers un poste médical avancé installé à la station en contrebas de l’auberge.

Un poêle au bois en cause

Les premiers éléments ont rapporté que l’intoxication a été causée par un poêle en bois qui avait servi de chauffage dans la tente. Il aurait émis du monoxyde de carbone en raison d’un défaut de ventilation. La petite bergerie qui est un lieu isolé, l’évacuation des victimes a pris presque la nuit entière au propriétaire des lieux. Une enquête a été confiée à la compagnie de gendarmerie de Saint-Jean-de-Maurienne pour en savoir davantage sur cet incident de Noël.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.